TISSURE

Tissure est une série de 7 cyanotypes* et 4 photographies couleur de différents
formats, réalisés entre 2011 et 2012.

Les 7 cyanotypes sont des photographies par contact d’anciens mouchoirs, tissés et cousus autrefois par les femmes, faisant souvent partie de leur trousseau. Les 4 photographies couleur, plus ‘conventionnelles’ dans leur procédé, sont celles d’éléments naturels (eau, roche, végétaux ...).
Avec Tissure, je souhaite mener un travail autour de la mémoire et de l’intensité de la trace photographique. Il s’agit pour moi de faire frémir à la surface de l’image les profondeurs d’un passé enfoui, celui de la vie de ces femmes et celui de temps plus immensurables. La photographie et le cyanotype réactivent ici une dimension particulière du temps.

Le cyanotype, plus encore que d’autres types d’images photographiques, retient les pliures et la matière mouvante des tissus, recueillant ainsi la fine mémoire de ce patient travail de femme.
Il réalise aussi pleinement l’intention documentaire de la photographie : procédant par contact, l’image à l’échelle 1/1 de l’objet est d’une grande précision dans les détails. Dans le même temps, cette image très fidèle reste fantomatique. A tel point, qu’avec ces cyanotypes l’image positive et l’image négative se rejoignent.

D’autre part, les cyanotypes comme les photographies se construisent ici sans perspective, toutes en aplat. Dans Tissure, ce qui m’intéresse est de créer une tension entre surface et profondeur. La photographie devient alors la surface évocatrice d’une profondeur qu’on ne peut atteindre et qui pourtant nous est présentée. Au sein de ces images quelque chose sourd, d’indéfinissable et bien présent.

Dans cette série comme dans le reste de mon travail, je m’intéresse à ce que j’appelle ‘l’éblouissement’ photographique. Mes recherches portent en effet sur la nature photosensible de la photographie, support qui ‘brûle’ au contact de la lumière. Ainsi je traite la photographie comme un support à brûler et c’est en m’attachant à cette brûlure photographique que je tente de faire advenir l’image photographique, toujours dérobée, fuyante malgré sa présentation.
Furetant du coté de la skiagraphia**, je mêle procédés ‘conventionnels’ et expérimentaux (tels que le cyanotype ou l’image négative) et confronte les matières comme les figurations.

21_metchartweb1.jpg
       
21_gd-mouchoir1_v2.jpg
 Mouchoir 1   42x42 cm 
21_metchartweb2.jpg
       
21_mouchoir15b.jpg
       
21_sans-nom-14_v2.jpg
       
21_gd-mouchoir2_v2.jpg
 Mouchoir 2   42x42 cm 
21_paysage-flou.jpg
       
21_col_v2.jpg
 Col   50x50 cm 
21_metchartweb3.jpg
       
21_gd-mouchoir4_v2.jpg
 Mouchoir 4   30x30 cm 
21_branches_v2.jpg
       
21_gd-mouchoir5_v2.jpg
 Mouchoir 5   50x55 cm 
21_metchartweb4.jpg
       
21_gd-mouchoir3.jpg
 Mouchoir 3   50x50 cm 
21_sans-nom-2_v2.jpg